La gestapo de Limoges

sdinsig

Le nom de la Gestapo

« Gestapo » est la concentration de GEheime STAatsPOlizei: Police secrète d’État créée en 1933 par Hermann Goering, ministre de I’intérieur et gouverneur du Land de Prusse, pour lutter contre les opposants à I’idéologie nazie. « Article 1er: La Gestapo a la tâche de rechercher toutes les intentions qui mettent l’État en danger, et de lutter contre elles»

Deux ans avant, Heinrich Himmler a créé le Sicherheits-dienst(SD) ou Service de sécurité, police interne des SS. En 1936, la Gestapo et la Police criminelle (Kriminalpolizei) forment la Sicherheitspolizei (Sipo) ou Police de sécurité. En 1939, le tout est réuni au sein du RSHA (Reichsicherheitshauptamt: Office central de sécurité du Reich) =SD + Sipo(=Gestapo + Kripo).

Ce que les Français appelleront« Gestapo» se nomme en fait SD ou Sipo-SD comme le montre cet en-tête:« Le commandeur de la Police de sécurité et du SD dans I’antenne extérieur de Maisons-Laffitte».

La Gestapo proprement dite est une des sections de la Sipo-SD: l’Abteilung ou Abt. IV

Les Français appelleront également« Gestapo» la Grenzpolizei, Police des frontières, qui reçoit ses ordres de la Gestapo, dont elle partage les missions et parfois le personnel; Je I’ai donc intégrée dans mon recensement.

Les Français ont aussi appelé« Gestapo» à tort, la GFP (Geheime Feldpolizei, Police secrète de campagne)de la Wehrmacht, chargée de la répression avant 1942, et dont de nombreux agents furent alors intégrés dans les antennes de la Sipo-SD.

Enfin, les Français ont parfois confondu Gestapo et Abwehr, le service de renseignements de 1’armée, qui jouera parfois un rôle important contre la Résistance et, dissous en 1944, verra ses effectifs effectivement intégrés au RSHA.

Je m’en tiendrai donc pour ma part au nom de SD-Gestapo, les membres de cette dernière ayant joué un rôle répressif essentiel dans la traque des Juifs et la lutte contre les résistants; deux« missions» parmi d’autres, sur lesquelles je me suis concentrée.

organisation-gestapo-limoges
Composition de la Gestapo de Limoges